00:51
Comentarii Adauga Comentariu

Comment les pays de l'Union européenne vont se répartir les réfugiés

Alors que des réfugiés - venus en majorité de la Corne de l'Afrique- s'amassent à la frontière italienne, des centaines d'entre eux ont été arrêtés cette semaine dans la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur. Plus de 850 candidats à l'exil ont ainsi été contrôlés depuis lundi, d'après le préfet Adophe Colrat. Vendredi sur Europe 1, le maire de Nice Christian Estrosi n'a pas hésité à proposer des solutions radicales pour contrer l'afflux des migrants. Il a suggéré de mettre sur pied, au niveau européen, «une force capable de couler les navires dans les ports où les passeurs essaient d'embarquer les migrants» et un «blocus avec une flotte aérienne et une flotte navale le long des côtes du sud».

L'Allemagne, la France, l'Italie et l'Espagne accueilleront l'essentiel des réfugiés

Du côté de la Commission européenne, l'idée d'une opération militaire en Libye fait son chemin. Mais la solution la plus concrête du plan dévoilé mercredi par son président Jean-Claude Juncker est celle qui consiste à répartir le fardeau des migrants au sein des différents pays membres de l'Union européenne. D'après ce projet de quotas, les migrants seraient accueillis dans les pays européens selon des critères de répartition comme la taille du pays ou la croissance économique. Si bien que l'Allemagne, la France et l'Italie seraient les principaux foyers d'accueil. 20.000 migrants essentiellement syriens seront ainsi accueillis et répartis à travers l'Union au cours des deux prochaines années: 3086 en Allemagne, 2375 en France, 1989 en Italie et 1549 en Espagne. Depuis le 1er janvier 2015, plus de 36.000 migrants ont réussi la traversée. Plus de 1776 sont morts noyés. En 2014, 219.000 migrants avaient réussi la traversée.

Cliquez ici pour agrandir l'infographie

Jean-Claude Juncker s'appuie sur une disposition jusqu'ici inusitée du traité de Lisbonne: l'article 78.3, qui confie à la Commission le soin d'établir des «mesures provisoires» en cas d'«afflux soudain de ressortissants de pays tiers» dans l'UE. Mais c'est aux États eux-mêmes qu'il reviendra, à travers le Conseil européen, d'accepter, de rejeter ou de modifier le dispositif, après consultation du Parlement européen. En cas d' «afflux soudain», la ventilation des migrants se fera comme suit: 18,42% pour l'Allemagne, pays le plus peuplé de l'Union avec le taux de chômage le plus faible, 14,17% pour la France, 11,84% pour l'Italie et 9,10% pour l'Espagne. Ces quatre grands pays absorberaient ainsi plus de la moitié des flux.

Le Royaume-Uni, l'Irlande et le Danemark dispensés de quotas

La Commission a décidé d'autoriser Londres, Dublin et Copenhague à ne pas contribuer à cet effort de redistribution des réfugiés car ces trois pays ne participent pas à la législation sur l'asile et l'immigration. Le Royaume-Uni, l'Irlande et le Danemark ont en effet négocié une «option de retrait» (opt-out) qui leur permet de ne pas participer à certaines politiques communes sous peine de sortir de l'Union.

Aussitôt proposée, la solution des quotas a donc été rejetée par le Royaume-Uni dont le premier ministre David Cameron, n'était pas disposé à céder sur le thème de l'immigration pendant la campagne électorale. «Les migrants qui tentent de gagner l'Union européenne en traversant la Méditerranée devraient être renvoyés», a affirmé dans les médias britanniques la ministre de l'Intérieur, Theresa May, reconduite dans ses fonctions.

«Je suis en désaccord avec Federica Mogherini (la chef de la diplomatie européenne) quand elle soutient qu'aucun migrant ou réfugié intercepté en mer ne sera renvoyé contre son gré», a insisté Theresa May, quelques heures avant la présentation du plan de Jean-Claude Juncker. «Une telle approche ne peut qu'encourager plus de gens à risquer leur vie», a-t-elle estimé.

La Hongrie s'est également dite fermement opposée à cette idée. «L'idée européenne que quelqu'un puisse laisser des réfugiés pénétrer dans son pays pour ensuite les ‘redistribuer' dans d'autres Etats membres n'est pas équitable, elle est folle», a affirmé vendredi le premier ministre hongrois, Viktor Orban. «Nous ne voulons pas d'immigrés en Hongrie», a-t-il affirmé. Le pays devra tout de même accueillir 307 réfugiés, si le plan proposé par Juncker est accepté. La Pologne, qui est le sixième pays devant accueillir le plus de migrants a également affirmé son opposition au principe de répartition par quotas.

Le plan d'action adopté mercredi par la Commission européenne sera discuté par les ministres de l'Intérieur de l'UE le 15 juin, puis soumis aux dirigeants lors du sommet de Bruxelles en juin.


(Le Figaro)


Linkul direct catre Petitie

CEREM NATIONALIZAREA TUTUROR RESURSELOR NATURALE ALE ROMANIEI ! - Initiativa Legislativa care are nevoie de 500.000 de semnaturi - Semneaza si tu !

Comentarii:


Adauga Comentariu



Citiți și cele mai căutate articole de pe Fluierul:

China. Explozia Epidemiei de Coronavirus. Cadavre pe jos în sala de urgențe lângă alți oameni bolnavi care așteaptă. Un video îngrozitor prezintă cadavrele din sălile unui spital din Wuhan, China. Nici o scanare la aeroporturile din România- VIDEO

Auschwitz: Germania e responsabilă de securitatea tuturor pe teritoriul său, spune Merkel; Guterres cere "solidaritate în fața urii"

Dacă nu au fost liliecii? Orașul chinezesc Wuhan unde a izbucnit cea mai periculoasă epidemie din ultimii ani, găzduiește un Laborator Biologic unde sunt studiați cei mai periculoși viruși din lume. Revista Nature prezenta în 2017, noul laborator

Premierul Orban, la ceremonia de marcare a 75 ani de la eliberarea lagărului nazist Auschwitz-Birkenau

A INCEPUT CEA MAI MARE CACEALMA DIN ISTORIA OMENIRII. SCOPUL? Inchiderea minelor si a termocentralelor pe carbune mult mai ieftine. COP21 Conferinta ONU pe "teme climatice" a inceput luni la Paris. Scumpirea Energiei prin falimentarea industriei carbunelui

Daniel Burlan, noul președinte al Directoratului Complexului Energetic Oltenia

Coronavirusul din Wuhan. Liliecii sau șerpii care mănâncă lilieci vânduți în Piața de Animale din Wuhan, ultimii suspectați că au răspândit virusul ucigaș. Imagini cu asiatici mâncând supă de liliac au declanșat polemici pe rețelele de socializare. VIDEO

VIDEO: "Gheizer" în București. Reacțiile internauților, după ce o conductă de apă s-a spart în Sectorul 6 al Capitalei

Avocații lui Trump susțin că președintele SUA nu a comis niciun delict care să conducă la demitere

Ministrul Finanțelor: Programul 'Prima Casă' există, funcționează, are plafon două miliarde de lei și nu se oprește

Lacheii Rețelelei Progresiste vor să Privatizeze Sănătatea. PNL-știi și USR-iștii -- în frunte cu lacheii progresiști Werner-Orban -- vor să privatizeze programele naționale de sănătate! Prețul sănătății va fi uriaș pentru cei mai săraci dintre români

SOROS scuipă cu venin la Davos împotriva "omului rău și narcisistului" Donald Trump. Citiți ce îl deranjeaza pe SOROS si pe progresiști la președintele SUA, Donald Trump.

China ar fi dezvoltat deja un "scut protector" împotriva noului coronavirus. Cum poate fi folosit - FOTO

USR București își alege candidatul pentru Primăria Capitalei: Nicușor Dan sau Dragoș Dragoteanu

Sorin Grindeanu nu a semnat adeziunea la PSD: Dacă aleg să candidez la șefia partidului, nu îmi permit să îmi bat joc

Dăncilă, despre pedepsele primite de agresorii jandarmeriței, după protestul din 10 august: Eu cred în justiție

Dăncilă: Ministrul Finanțelor ar trebui să justifice împrumuturile extraordinar de mari, 40 de miliarde în două luni și jumătate

Google îi taxează pe polițiști: Cât trebuie să plătească pentru a pune mână pe cele mai bine păstrate secrete ale infractorilor

Insula Iubirii. Diana, concurenta care a făcut amor în direct, scrisoare emoţionantă pentru iubit. "Am nevoie să fiu iubită...."


Pag.1
Nr. de articole la aceasta sectiune: 19, afisate in 1 pagina.

ieri 06:39 CITATUL ZILEI